Evènements

                     

 

FOCUS: Relations bilatérales Australie - Côte d'Ivoire

 

L’avenir de l’industrie des mines appartient aux femmes: portrait de Christine Logbo-Kossi

Christine Logbo-Kossi est une femme à la tête d’un secteur que l’on considère rarement bienvenue à ces dernières: l’industrie minière.

Madame Logbo-Kossi est, à moins de quarante ans, Directrice Exécutive du Groupement Professionnel des Miniers de Côte d’Ivoire, [la Chambre des Mines] et œuvre depuis 2011 à positionner durablement l’unique organisation patronale du secteur des mines en Côte d’Ivoire.

En mars 2015, elle a fondé et préside le réseau des Femmes du Secteur Minier de Côte d’Ivoire (FEMICI) qui compte 110 membres. Elle est également un membre très actif du Réseau des Femmes du Secteur Minier en Afrique de l’Ouest (WIMOWA).

Son leitmotiv principal est de valoriser les opportunités du secteur minier auprès des femmes, de sorte qu’elles soient bénéficiaires des retombées de ce secteur ainsi que des leviers de développement dans le pays et en Afrique de l’ouest.

De gauche à droite: Madame Logbo-Kossi en presence de l’ancien Chargé d’Affaires, M. Tim Millikan et Deuxième Secrétaire, Mme Amelia Addison de l’Ambassade d’Australie accrédité à la Côte d’Ivoire; Madame Logbo-Kossi en visite à la Chambre de Commerce pour l’Australie-Afrique avec M. Roger Philips et Daniel D’Appio; Madame Logbo-Kossi au Conseil Australien de l’Industrie Minière avec Andrew Koc-McDonald et Kirsten McCombe.

 

En mai 2016, Madame Logbo-Kossi a eu l’opportunité de voyager une dizaine de jours en Australie à l’occasion d’un programme de visite spécial.

Durant sa tournée australienne, elle est partie à la rencontre du Département des Mines et du Pétrole, du Conseil Australien de l’Industrie Minière, de la Chambre des Minerais et de l’Energie de l’Australie Occidentale, de la Chambre Australo-Africaine de Commerce ainsi que le Ministère des Affaires Etrangères et du Commerce.

Madame Logbo-Kossi a aussi pu rencontrer des femmes actives dans le commerce international (Women in Global Business) et discuter des stratégies mises en place par ses consœurs australiennes dans l’augmentation de représentation féminine dans le secteur minier.

Toutes ces visites lui ont permis de voir les secteurs de collaboration à approfondir entre l’Australie et la Côte d’Ivoire pour mieux administrer le secteur minier.

A son retour, elle a décrit son voyage comme extrêmement enrichissant. Pour preuve, forte de cette expérience et des liens qui se sont noués, Madame Logbo-Kossi travaille à la création d’un réseau d’affaires Australie Afrique de l’Ouest (West Africa Australia Network - WAAN) dont le lancement est prévu en mai 2017, qui vise à renforcer les relations d’affaires entre l’Afrique de l’ouest et l’Australie, et suscite l’accès aux femmes dans le secteur minier, notamment en faisant la promotion du Australian Award Scolarship, bourse octroyée par le Gouvernement Australian afin de renforcer les compétences dans plusieurs secteurs dont celui des ressources naturelles.)

 

Les anciens étudiants d’Australia Awards promeuvent la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire à travers le Programme d’Aide Directe

Les anciens étudiants des bourses d’études australiennes (Australia Awards) se sont récemment investis dans la sécurité alimentaire et la productivité agricole auprès des régions de production de manioc. En juin 2016, la Côte d’Ivoire Australia Alumni Association (CIV-AAA) a fait don d’équipement agricole à l’association des femmes d’Abehebo à Guizotron, Duékoué. On pouvait compter parmi les dons finances à travers le programme d’aide directe (Direct Aid Program) un moulin pour le manioc, une presse, des brouette, des balances, machettes, rateaux, bottes et des bines.

Le CIV-AAA a aussi organisé une session d’alphabétisation pour les femmes de la communauté considérant que 20 des 35 femmes de l’association sont analphabètes. La formation fut délivrée par Gisèle Angoua Yessoh, inspectrice d’éducation et Secrétaire-Générale du CIV-AAA. Les participants ont aussi bénéficié d’exercices de renforcement des capacités dans la cultivation de manioc à fort rendement ainsi que dans le renforcement de leur compétences en gestion et leadership personnels.

Le Programme d’Aide Directe a aussi été bénéfique pour les habitants de la communauté d’Hiré qui ont vu leur sécurité alimentaire améliorée par le biais du Centre d’Animation Sanitaire de d’Etudes Sociales (CASES).

Un facilitateurs de CASES présente les résultats des récoltes améliorées à la jeunesse de la communauté d’Hiré.

Pour plus d’informations sur le Programme d’Aide Directe, merci de consulter la page suivante.

 

Visite de SE Barnes à la Mine de Bonikro

L’Ambassadeur d’Australie accrédité à la Côte d’Ivoire, Son Excellence Andrew Barnes,  a pu se rendre en Côte d’Ivoire en aout 2016 et notamment visiter la mine de Bonikro, située à 100km de Yamoussoukro.

L’impressionante mine d’or détenue par l’entreprise australienne Newcrest, emploie près de 1000 employés locaux et est le principal employeur dans la région boostant l’économie locale de manière durable.

SE Barnes a pu féliciter le Manager de Relations Externes de Newcrest, Mr Jean-Claude Diplo ainsi que rencontrer des travailleurs et en savoir plus sur une journée ordinaire à la mine.                                                                                

L’Australie, un des plus grand producteur d’or au niveau mondial, continue de partager son savoir-faire avec d’autres nations à fort potentiel dans les industries extractives et est fier de ses différents parteneriats commerciaux avec la Côte d’Ivoire.

SE Barnes a visité la mine de Bonikro avec SE Amb. Guehe (à gauche) ainsi que la Deuxième Secrétaire australienne, Iona Roy (à droite) avec des employés de la mine.